Historique et missions

Accroche

Créée le 28 mai 1968, association de type loi 1901, l’AML a évolué d’un rôle de solidarité amicale à une véritable mission d’appui aux élus municipaux et communautaires dans l’exercice de leur mandat.

Contenu

Une association pluraliste, dotée d’une forte représentativité

L’AML est un interlocuteur incontournable des pouvoirs publics et des partenaires des collectivités locales. En avril 2018, elle compte 360 adhérents :

  • 325 communes,
  • 1 métropole,
  • 1 communauté d’agglomération,
  • 14 communautés de communes,
  • 19 syndicats intercommunaux.

Ses missions

Conformément aux statuts, dont la dernière version a été adoptée le 19 juin 2004, l’association a pour but, en dehors de toute question politique, philosophique ou religieuse :

  • de faciliter aux adhérents l’exercice de leurs fonctions, notamment à travers l’information, la formation et le conseil juridique aux élus ;
  • de leur permettre de mettre en commun leur activité et leur expérience pour la défense des droits et intérêts dont ils ont la garde, ainsi que de mener à bien l’étude de toutes les questions qui concernent l’administration des communes, leur coopération et leurs rapports avec les pouvoirs publics ;
  • de créer entre eux des liens de solidarité et d’amitié indispensables à une action municipale féconde ;
  • d’exercer, conformément à la loi n° 2000-516 du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d’innocence et des droits des victimes, les droits reconnus à la partie civile dans toutes les instances introduites par les élus municipaux à la suite d’injures, d’outrages, de menaces ou de coups et blessures à raison de leurs fonctions et après avoir reçu l’accord de l’intéressé ;
  • d’assurer un relais permanent avec l’Association des maires de France.

 

 

Colonne de droite

Les présidents de l'AML

Depuis 1968, six présidents se sont succédé à la tête de l'AML :

  • Roger SECRÉTAIN, maire d’Orléans (mai 1968 - juin 1971),
  • Kléber MALÉCOT, maire de Neuville-aux-Bois (juin 1971 - octobre 1995),
  • Éric DOLIGÉ, maire de Meung-sur-Loire (octobre 1995 - juin 2001),
  • Jean-Noël CARDOUX, maire de Sully-sur-Loire (juin 2001 - décembre 2004),
  • Xavier DESCHAMPS, maire de Marcilly-en-Villette (décembre 2004 - juin 2014),
  • Frédéric CUILLERIER, maire de Saint-Ay (depuis juin 2014).

Présentation de l’association